Ivan Hoareau, Président du Comité de soutien de Jean-Luc Mélenchon

Publié le par front de gauche-reunion

Ivan-Hoarau.jpg

 

Le Front de Gauche accueille avec une immense satisfaction la participation d’Ivan Hoareau et des siens à la campagne de son candidat Jean-Luc Mélenchon. Leur engagement arrive justement à un moment où l’île est secouée par des troubles sociaux symptômes d’un malaise devenu insupportable. En cause l’économie libérale de comptoir qui a largement montré ses limites mais que, diaboliquement, l’UMP continue à nier en persistant avec ses détestables et dévastatrices manies :


-   l’humiliation du petit peuple (traité d’assisté, de fraudeurs depuis 10 ans déjà),

-   la mise en compétition et l’exploitation des travailleurs,

-   la stigmatisation de communautés par la culture de la haine.

 

Un modèle libéral - est-il besoin de le rappeler ? - porté par la droite, les socio-démocrates, le modem et plus insidieusement par le FN.

 

Ces moments, ces opportunités font que les électeurs devraient dans la séquence électorale à venir s’emparer des questions de salaire, de vie chère, d’importations massives, du défaut d’emploi, de qualification, de marchés libres, d’abus de position, de financiarisation économique. En d’autre terme, le cœur même du programme du Front de Gauche et de son candidat JLM. L’économie au service de l’Humain. Et non l’inverse.

 

L’engagement des Camarades et Amis du Comité de soutien s’inscrit donc dans le droit fil de ce que l’on a appelé la Révolution citoyenne, ie : faire infuser dans les têtes, par l’argumentation, pacifiquement et par les bulletins qu’un changement de système est nécessaire et surtout possible.

 

En pointe dans l’aventure Cospar menée ensemble en mars 2009, Ivan Hoarau occupe la Présidence de ce Comité.


Pour ceux qui, comme nous, défendons le travail, la dignité humaine, il était difficile de rêver à meilleur VRP.


Ivan Hoareau apporte par ailleurs au Front de Gauche une authenticité, une caution, la connaissance de la rude réalité locale. Il fait autorité dans le monde du travail réunionnais qui présente de nombreux particularismes :


Niveau de chômage élevé, déstructuration sociale, rémunérations majorées, fonction publique territoriale, formations, mobilité, cherté de la vie, retraite, minima sociaux, fiscalité locale, nécessité de solidarités horizontale et verticale, etc. Ivan Hoareau apportera donc au Front de Gauche son précieux éclairage pour des réponses adaptées à ces singularités.


Nous considérons enfin qu’il est mieux à même que nous autres pour être l’interface entre le candidat Jean-Luc Mélenchon et les familles réunionnaises et leur délivrer notre message social, institutionnel et écologique : partage de la richesse, emploi, éradication de la pauvreté, exclusions, planification écologique (traitement des déchets, agriculture, transport, énergie, …) !


Au moyen d’une fiscalité revue en profondeur, des plafonds et une échelle de salaires, le retour du progrès dans droit du travail, celui de la souveraineté des peuples dans une Europe libérale et « austéritaire » issue d’une construction européenne que nous avons déjà combattue ensemble en 2005, le renforcement des services et la création de pôles publics (financiers, de l’autonomie, du logement, du médicament, …) et l’encouragement à l’économie sociale et solidaire (SCOP, SCIC, …).

Commenter cet article